MUSTAPHA LAKHDARI

Comédien

Il se produit dans plusieurs pièces de théâtre, en tant que comédien-musicien dans la pièce El Fanen (L’artiste), écrite et mise en scène par Ali Talbi au Festival International du Théâtre à Berkane au Maroc (2012), ou encore en tant que comédien dans la pièce

théâtrale Et’teffah de Abdelkader Alloula, mise en scène par Jamil Benhamamouch avec laquelle il effectuera des tournées au niveau national et  international. Il participera également en tant que comédien-musicien au spectacle « MEDEA », mis en scène par Hannah Ehlers à l’Universität der Künste Berlin (2016), et à l’échange interculturel Franco-Germano- Algérien « Se souvenir pour construire l’avenir », un échange qui a abouti à la création d’une pièce théâtrale « Yadra » dirigée par Jamil Benhamamouch et Rihab Alloula et qui se produira dans plusieurs villes algériennes (Oran, Béjaïa, 

Tlemcen) ainsi qu’à Berlin et à Marseille (2013-2016). Il est avant tout attiré par un théâtre d’expérimentation et d’improvisation qui lui permet une plus grande liberté 

créative. Ainsi, il effectuera plusieurs expériences formatrices telles que l’expression corporelle dans le théâtre, basée sur la technique de Jerzy Grotowski (2008) ainsi que la collaboration dans une thèse doctorale sur le théâtre populaire algérien, dirigée par Roman Singendonk à Berlin (2013). La Compagnie dont il fait partie collabore avec Jane Goodman, anthropologue, professeure associée au département communication et culture de l’Université de l’Indiana (USA) dans son livre « Acting with one voice, Producing unanimism in Algerian reformist theater » (2016). Aujourd’hui, Mustapha anime plusieurs ateliers d’improvisation théâtrale et de percussion et poursuit ses projets de collaboration et de création.

 

© 2024. Tous droits réservés